Journal de bord #12

Coucou Papou

Bon, je t’écris encore, malade comme un chien… ce pays veut ma mort ! Et c’est assez flippant d’être aussi mal, loin de la maison, dans un pays si peu développé…

Mais bref, je vais surtout essayé de rattraper mon retard dans ce voyage parce qu’on a encore beaucoup bougé, et je n’ai pas pris le temps d’écrire, bien que j’en ai eu envie.

On est partie en direction de Bagan, tu sais, c’est cette ancienne cité absolument magnifique. Et je ne m’attendais pas à ça… C’est vraiment immense, il y a des pagodas partout, à ne plus savoir où donner de la tête. C’était vraiment cool d’explorer tout ça, et puis même si c’est touristique, la liberté du scooter nous a permis de trouver des pépites bien loin des sentiers battus… Je me suis tellement amusée pour les photos, la lumière est incroyable, j’aurai pu y passer des jours et des jours. Mais il était déjà temps de continuer…

Alors on est aller à Inle Lake, et là, c’était beaucoup moins ma tasse de thé. C’est le coin touristique du Mynamar, et bien que ce soit assez joli, je ne comprends pas trop pourquoi. en plus, les déplacements sont très limités car tout est sur le lac : donc autant dire que tu fais comme tout le monde, et tu prends un bateau de touristes pour voir les trucs touristiques… C’est littéralement pas possible de faire autrement et j’aime vraiment pas ne pas avoir ma liberté et ne pas pouvoir explorer par moi-même. Je me fiche des incontournables, je veux juste vivre mon voyage moi.

En plus, le tourisme étant peu développé, cela laisse la porte ouverte à tout et n’importe quoi. Grosso merdo, tout est une excuse pour demander de l’argent : par exemple, les fameux pêcheurs du lac Inle sont complètement bidons… Ils attendent juste les touristes, font leur acrobaties et viennent quémander quelques kyats. Et je peux comprendre que ces gens ont besoin d’argent, et que c’est une manière même de fonctionner, mais ça enlève vraiment tout le charme de ce pays.

Si j’avais eu un peu plus de couilles, ou un peu moins de cerveau, j’aurai peut-être acheté une voiture et je me serai baladée dans tout le pays en mode aventurière. Mais comme il reste encore pas mal de mines et que ce pays n’est pas vraiment safe… c’est peut-être mieux de se la jouer voyageuse prudente.

Enfin, après Inle Lake, ce fût quelques jours à Mandalay, où j’ai commencé à être malade et l’énième bus de nuit pour Hpa-An a eu raison de mes anticorps.

Et malgré la beauté et la claque culturelle (que j’adore) je suis un peu fatiguée par ce pays. C’est peut-être juste un concours de circonstance, mais j’avoue que je suis soulagée de savoir que le 23, je m’en vais !

Je t’envoie plein de bisous, prends soin de toi.

L’aventurière prudente

Voici quelques photos de Bagan

Et quelques photos d’Inle Lake aussi


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s