Journal de bord #9

Cher Papa,

Je suis à Sydney ! Bon je repars déjà ce soir pour Singapour.

C’était un peu bizarre de quitter la Nouvelle-Zélande et les petites habitudes avec ma travelmate. J’ai eu une période vraiment pas facile, de doutes, de peurs, de stress, etc. Mais je reprends le dessus, je reprends doucement confiance ! C’est un peu comme si à chaque nouvelle destination, c’est un nouveau départ qui chamboule toutes mes certitudes.

Je continue le couchsurfing, et c’est vraiment cool, en plus d’être gratuit, je rencontre de gens vraiment sympas qui me font découvrir des endroits un peu moins connus. Je trouve ça hyper authentique ! Bon j’avoue qu’à chaque fois j’ai peur de tomber sur un psychopathe mais je fais attention et j’écoute mon instinct : quand je ne le sens pas, je ne le fais pas.

J’appréhende encore beaucoup d’aller en Asie, en solo, mais je crois que je me sens de plus en plus confiante. J’avais peur d’être perdue et de ne pas savoir quoi faire, mais je pense que quoi qu’il arrive, je vais me débrouiller très bien ! Finalement, je suis encore plus libre quand je n’ai pas de travelmate, ce n’est que moi et mes envies : je fais littéralement ce que je veux.

Le seul bémol, c’est que c’est parfois difficile d’avoir des nouvelles de Genève ou de la maison : de voir que mes amis font des shootings photo sans moi, de voir qu’ils vont aux soirées sans moi, de savoir que vous traversez tout ça sans que je sois là, de savoir que je vais avoir un neveu dans quelques jours et de ne pas être présente. Je me sens vraiment très loin et j’ai aussi un peu peur qu’on m’oublie même si je sais que ça n’a pas vraiment de sens. Mes émotions me jouent des tours, c’est normal je crois. Et puis je pense que le problème de fond, c’est la raclette : ça me manque trop la raclette !

Ceci dit, je suis toujours aussi heureuse et enthousiaste dans ce voyage, j’ai vraiment l’impression de vivre à fond. Je prends du temps pour moi, je découvre des milliers de choses sur la vie et sur ce que je suis. J’ai vraiment de la chance de pouvoir vivre tout ça.

Prends bien soin de toi Papa, je t’aime.

Ta fille à l’autre bout du monde

Et voici un petit reportage photo noir et blanc de la ville de Sydney, ça change un peu…


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s