Guide pratique NZ

Se déplacer

Il y a de nombreuses manière de voyager, selon le budget, selon les envies, selon les pays, etc. Et il est vrai qu’en Nouvelle-Zélande, beaucoup optent pour le road trip, et là encore, il y a plein de manière de faire…

Le véhicule self-contain : ça peut être une voiture ou un campervan ou un campingcar et globalement, ça veut dire qu’en plus d’un moyen de transport, vous avez un logement. C’est extrêmement pratique pour la Nouvelle-Zélande, qui est conçue pour ce genre de voyage road-trip un peu aventure. Vous avez la possibilité d’en louer, ou même d’en acheter et de le revendre après votre long séjour. C’est vraiment très commun et vous aurez beaucoup de free camp pour ce genre de véhicules, donc c’est un gain d’argent.

La voiture : on a fini par louer une voiture pour une semaine, ça marche plutôt bien aussi, c’est certes un peu moins pratique que le self-contain mais je crois que pour visiter ce pays, il faut vraiment un minimum d’autonomie. Il y a également le principe du transfert-car, ce sont des agences de location qui vous proposent de ramener une voiture d’un point A à un point B dans un certain temps et cela ne vous coûte pas cher du tout… C’est une option à voir parfois.

Le Hichhiking : certains voyagent uniquement par ce biais, nous on en a fait un peu quand on avait besoin. Tout bêtement le stop ici marche très très bien. Il faut juste savoir s’y prendre, l’emplacement est important, faire du stop à la sortie des villes ce sera toujours plus prometteur et pensez à bien sourire et à lever ce pouce ! Les gens sont vraiment sympas et nous n’avons jamais attendu plus de 20 minutes. Les pancartes ne servent à rien, les gens n’ont pas souvent le temps de les lire, attendez juste que quelqu’un s’arrête et vous verrez où il va ! Honnêtement, ça marche un peu mieux pour les filles, même si globalement, ça marche bien pour tout le monde. Evidemment parfois ça prend du temps donc il faut prévoir sa journée selon et il faut avoir une solution de repli si jamais… Et puis il faut aussi y aller au feeling, si vous le sentez pas, ne le faites pas.

Les bus : vous avez toujours la possibilité d’utiliser les bus intercity. Je crois qu’il y a des passes et des abonnements, donc ça peut aussi être une option accessible. Ce sont généralement de gros car confortables avec Wi-Fi, rien n’a voir avec nos bus à deux balles cinquante.

Se loger

Si vous n’avez pas de véhicule self-contain, il y a plein de possibilités de logement autres.

Les hostels : bien souvent, le plus simple ce sont les auberges de jeunesse, présentes absolument partout, que vous pouvez réserver quasiment toujours sur booking. Vous trouverez vite le rythme pour les auberges, c’est assez simple et elles sont toutes plus ou moins similaires dans leur fonctionnement. Elles permettent aussi de faire des lessives (quasiment toujours payant…) et d’être sûr d’avoir une douche chaude, le Wi-Fi et un peu de confort !

Le camping : il y a assez peu de free camp et le camping sauvage est totalement interdit, mais vous trouverez des coins pas trop cher. Il vous faudra du matériel adéquat, et selon les saisons, ça peut-être assez hasardeux (au printemps, la météo change en trois seconde). Votre meilleur ami pour trouver des campings (en tous genres et pas que d’ailleurs) c’est CamperMate, l’application gratuite avec tellement de bonnes infos !

Le couchsurfing : il faut s’inscrire sur le site et payer les frais d’inscription mais c’est quelque chose qui est efficace partout dans le monde. Le principe ? Vous demander à des gens de vous héberger. ça peut paraitre un peu flippant, mais une fois de plus, lisez les commentaires, regarder les profils, et allez-y au feeling. On a rencontré des gens géniaux en couchsurfing, ça permet vraiment de découvrir le pays à travers les habitants qui sont souvent ravi de vous faire découvrir un truc authentique.

AirBnB et hôtel : bon, je ne vous en parlerai pas, parce que c’était hors de mon budget et qu’en plus je pense que c’est une évidence ce genre de truc, non ?

Trouver des travelmates

On m’a beaucoup posé la question, parce que j’ai voyagé avec des gens mais que je ne les connaissais pas. Alors globalement, c’est très facile de faire des rencontres, soit dans les hostels, soit sur les groupes facebook. Je suis passé par la seconde méthode : j’ai simplement rechercher si des gens faisaient le même trajet que moi et s’il cherchait des gens. Oui, beaucoup cherchent des travelmate parce que premièrement ça divise certains coûts et qu’en plus, quand on voyage seul, c’est sympa de partager un bout du trip. C’est pas toujours évident de trouver les bonnes personnes, et sur la dizaine que j’ai pu rencontrer, une seule aura fait ce merveilleux voyage jusqu’au bout avec moi et sera devenue mon amie. Effectivement, les caractères diffèrent, les budgets ne sont pas toujours égaux, les envies ne sont parfois pas les mêmes… Bref, le truc, c’est de ne pas se prendre la tête et de ne pas forcer si le feeling ne passe pas. On a changé de travelmate entre les deux îles, et on a terminé le voyage par nous-même parce que ça ne collait pas. Il faut juste savoir retomber sur ses pattes et ne pas se faire avoir (oui oui, certains vont essayés de grappiller de la tune pour payer moins que vous…) ! Dans la globalité, ce sont des expériences de vie, bonnes ou moins bonnes, vous apprendrez beaucoup sur vous et sur le voyage. Et puis je garde d’excellents souvenirs de chaque instant, même quand le feeling n’était pas au rendez-vous. Il faut prendre les choses comme elles viennent et rester soi-même !

Le budget

C’est bien la question que tout le monde se pose. ça dépend une fois de plus, de votre manière de voyager, de vos économies, etc. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’ici, la vie est chère. Il faudra vraiment prendre en compte que l’essence est hors de prix, que les hébergements sont vites chers, et que s’il y a moyen d’économiser sur la nourriture, ça reste pas donné. Les activités sont aussi plutôt onéreuses. Bref, il y a moyen de voyager pas trop cher, mais ça reste un des pays les plus coûteux. Perso, en 6 semaines, à voyager avec des gens donc en partageant les frais, en ne faisant aucune activité, et en payant le minimum, j’ai dépensé environ 2’000$. Alors non, je n’ai pas restreint toutes les dépenses, mais j’ai fais très attention quand même.

Les petits tips

  • En terme de grande surface alimentaire, Pack’n’Save ce sont les moins chers
  • Vous pouvez trouver des fruits et légumes dans les fermes le long de la route assez facilement
  • Les Sandflies vous veulent du mal
  • Les Wekas sont des voleurs
  • La culture Maori est plus présente dans l’île du nord
  • Faire du stop c’est facile, prendre des autostoppeurs c’est gentil
  • Les randonnées sont incroyables
  • CamperMate est votre meilleur ami
  • Il y a des toilettes publiques (propre) vraiment partout
  • Pensez à avoir une gourde filtrante ou des pastilles parce que l’eau n’est souvent pas potable dans les campings
  • La météo vous jouera des tours, préparez-vous à l’inattendu
  • Le grand magasin pour tout pas cher c’est Warehouse (on a trouvé du matériel de camping vraiment cool pour pas grand chose)
  • Les boutiques de seconde main (OpShop) c’est la vie et y’en a partout (idem, matériel de camping et habits et… tout en fait)
  • Les stations essences les moins chères (souvent) c’est les Z
  • Les iSite sont les centres d’information dans chaque endroit, et c’est très pratique
  • Les oiseaux font des bruits bizarres, c’est normal
  • Vous croiserez beaucoup de français, genre beaucoup
  • Les kiwis sont des animaux, des fruits et les habitants de la Nouvelle-Zélande (donc quand j’ai dû expliquer en anglais que j’étais allergique aux kiwis, c’était un peu gênant)
  • Baignez-vous dans les lacs, c’est froid mais c’est fou
  • Laissez passer les gens en voiture, ils roulent vite et pas vous, et ça les agacent
  • Et surtout ENJOY !

Et pour plus d’aventures, j’ai fait d’autres articles sur ce merveilleux voyage, où vous pourrez découvrir ce que j’ai visité et comment : https://osaryadventure.com/2019/10/29/new-zealand-north-island/

Et pour ceux qui veulent mon ressenti par rapport à toutes ces nouvelles expériences, mon journal de bord vous offrira quelques réponses : https://osaryadventure.com/category/journal-de-bord/

Osarya


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s