Berlin

Capitale de l’alternatif

Ce qu’il faut savoir avant de partir à Berlin, c’est que cette ville est immeeeeeeense grande. Contrairement à beaucoup d’autres villes mis à part les nombreux point d’intérêt de Berlin, le reste de la capitale Allemande est assez monotone, fonctionnel. Si vous êtes piéton, je vous recommande de cibler les zones qui vous intéressent et de vous déplacer d’un point A à un point B avec le métro.

GtK : Voici quelques infos pour la gestion des déplacements en transport en commun

DB Navigator – Application idéale, gratuite, elle trace un itinéraire à partir d’adresses (pas besoin de connaitre l’arrêt)

Vous pouvez avoir un Pass journalier pour 7€ seulement

Et pour un weekend, je recommande vraiment de prendre la Welcome Berlin Card – un pass métro pour plusieurs jours (4 jours = 35€)

Les tickets et les pass donnent accès à tous les types de transports : Métro (U-Bahn), Train (S-Bahn), Tram et Bus.

 

Berliner Dom

Manger une CurryWurst (un grand classique culinaire pas mauvais du tout) devant la majestueuse cathédrale de Berlin, son dôme de cuivre verdis et sa façade massive. Et aller faire 152 photos entre les colonnes de l‘Alte Nationalgalerie, juste à côté. On a pris le temps d’y revenir une seconde fois, s’imprégner du décor, redécouvrir cette architecture pleine de contraste.

Bode Museum

Après avoir flâné un peu au hasard dans la jolie Oranienburger Strasse, on redescend sur ce très beau bâtiment (absolument inconnu au bataillon, il nous a fallu cherché minutieusement pour savoir de quoi il s’agissait), posé sur le Spree. A partir de là, il n’y a plus qu’à longer le fleuve en profitant des airs de salsa en fin de journée, de l’ambiance romantique des bars et du coucher de soleil.

Rosenthaler Strasse 39

Entre les magasins, les trams et le brouhaha, on trouve, au numéro 39, une petite impasse abritant bars, cinéma, musées. Le charme de cette rue, c’est surtout les nombreux graffitis, les milliers d’affiches placardées sur les murs et les petites banderoles de couleur suspendues. Le charme berlinois, un peu touristique mais immanquable. On y est retourné le lendemain matin pour que la rue soit presque déserte, calme, comme figée dans le temps.

Brandenburger Tor & Memorial

Trois bâtiments, trois histoires, à deux pas les uns des autres. On arrive d’abord devant la porte de Brandebourg, imposante. Avant de faire un saut au Palais du reichstag, modeste. Et finalement, d’aller s’imprégner du Mémorial pour les juifs assassinés d’Europe. Chargé d’histoire, les simples blocs gris rappellent à la mémoire. On reprend notre chemin en silence, un peu surpris par l’impact de ce monument, pourtant discret.

Mauerpark

Dans le quartier bohème aux mille brunch qu’est Prenzlauer Berg, on se dirrige vers Mauerpark et son ambiance décontractée. Tous les dimanches, comme dans beaucoup d’autre parcs à Berlin, il y a un marché aux puces. Celui de Mauerpark est le plus connu et avec les Food Trucks de tous les horizons, les artistes et le karaoké public, il y en a pour tous les goûts. Immense, éclectique, vivant, une bouffée d’oxygène culturelle.

Prinzessinnengarten

Petit havre de paix au milieu de l’agitation. Au bord d’une avenue peu attirante, on atterrit dans ce charmant jardin collectif, communautaire. Un petit bar, une petite boutique, un espace de jardinage, des jeux pour enfant, des ateliers pour adultes, le tout dans une atmosphère paisible et naturelle. On respire le partage, la bienveillance. Petit bijou inattendu.

Klunker Kranich

Roof top au style typiquement berlinois. Sur le dernier parking d’un centre commercial, avec vue sur la ville, ce bar décalé prend tout son charme. Décoration atypique, chargée de vieux objets récupérés, d’œuvres d’art contemporaines. Entre le sable, le bois et les plantes. Sous une musique techno et des banderoles de couleur. Après un burger et une bière. Au milieu des rires. On profite du coucher de soleil, posés à côté d’une baignoire-pot-de-fleur.

East Side Gallery

Incontournable, iconique, historique. Je ne sais pas combien de mètres il reste de ce mur, mais on a fait l’aller-retour sans s’en rendre compte. Les œuvres d’arts nous happent, l’histoire et le contexte nous hantent. On ne prête plus attention ni aux touristes ni au voitures qui circulent à deux pas. On remonte simplement le trottoir le plus photogénique de Berlin. Je ne saurais pas quoi dire de plus.

Revaler Strasse x Warschauer Strasse x Warschauer Bahnhof

La zone industrielle sans nom la plus connue de Berlin. Désaffectée, investie par les marginaux, recouverte de tags. Ambiance punk. C’est un monde de la nuit qu’on a pris le temps d’explorer le jour. Se promener entre les bâtiments devenus œuvres d’art, naviguer entre les bars et les workshops, les galeries et les espaces culturels. Sans les camions de livraison ou les quelques touristes, cette petite ville dans la ville semblerait abandonnée.

 


Brammibal’s donuts

Il faut aller là-bas, il faut aller là-bas, il faut aller là-bas. Meilleurs donuts vegan que j’ai mangé ! Ils valent presque les donuts (pas vegan du tout) de New York dont je vous parle ici : Guide pratique NYC

Bref, vegan ou pas, allez-y.


 

J’ai inconditionnellement adoré Berlin (ouais en fait non, la techno absolument partout c’est pas mon délire) on y trouve de tout, pour chacun. Petites pépites artistiques, paradis pour mes photos, ambiance décalée, jamais un sentiment d’oppression ou de dérangement.

On peut être qui on veut à Berlin.

Créativité, ouverture d’esprit, histoire, voilà ce que m’a inspiré Berlin en 4 jours.

IMG_1679.JPG

 

Liste non exhaustive des lieux que l’on a pris le temps de visiter :

  • Berliner Dom
  • Alte Nationalgalerie
  • Bode Museum
  • Spree
  • Rosenthaler Strasse 39
  • Alexander Platz
  • Weltzeituhr
  • Brandenburger Tor
  • Reichstagsgebäude
  • Denkmal für die ermordeten Juden Europas
  • Gendarmenmarkt
  • Check Point Charlie
  • Nikolaiviertel
  • Prenzlauer Berg
  • KulturBrauerei
  • Mauerpark
  • Kreuzberg
  • Prinzessinnengarten
  • Klunker Kranich
  • Ober baum Brücke
  • East Side Gallery
  • Warschauer Strasse x Revaler Strasse

 

Osarya

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :